Comment choisir sa table à repasser pour centrale vapeur ?

centrale vapeur calor express turbo

Lorsque vous souhaitez faire un repassage de bonne qualité, il vous est indispensable d’avoir une table à repasser, outil précieux pour repasser confortablement. Choisir une table à utiliser avec un fer à repasser normal n’est pas chose évidente, encore plus quand il s’agit de choisir une table à repasser pour centrale vapeur. Dans cet article nous ferons le tour des critères à considérer quand on souhaite acheter ce type de table.

Tout d’abord il faut savoir qu’on retrouve sur le marché, plusieurs types de tables à repasser pour centrale vapeur. On retrouve les tables aspirantes, chauffantes et soufflantes. La table à repasser aspirante a la capacité de faire sécher rapidement les vêtements grâce à son système de ventilation fixé en dessous de la table. Ce système permet de refroidir le plateau et empêche que la vapeur monte. Grâce à cette table, les performances de la centrale vapeur sont multipliées. Quant à la table chauffante, elle dispose d’un plateau qui sèche les vêtements directement par le bas. La table soufflante permet de faire flotter le linge grâce au coussin d’air, avec ce système les plis et les traces des vêtements sont éliminés, surtout quand les tissus sont légers. On peut trouver des tables à repasser qui proposent les trois fonctions. Ce sont des tables utilisées principalement par les professionnels et qui font preuve d’une certaine efficacité en donnant des résultats impeccables en l’espace de quelques minutes.

Désormais on retrouve des tables avec des centrales vapeurs intégrées qui portent le nom de centres de repassage. Vous pouvez donc acheter une table à repasser pour centrale vapeur qui comprend déjà une centrale vapeur. Ce type de table est également dédié aux professionnels ou aux particuliers qui repassent de grandes quantités de linge. Une table à repasser destinée à une centrale vapeur, se distingue d’une table pour fer à repasser, par le repose fer, la pédale de réglage qui permet d’ajuster la hauteur, et surtout par le plateau perforé. Grâce à ces perforations, la vapeur traverse le linge et facilite encore plus le repassage. Il est souvent compliqué de choisir ce type d’équipement, qu’il s’agisse de la table ou de la centrale vapeur elle-même. En fonction de l’usage que vous prévoyez d’en faire, vous pouvez choisir la largeur de votre table, les largeurs varient entre 40 et 50 cm, afin d’assurer plus de confort à celui qui repasse. Les tables à repasser sont idéalement longues de 1,10 à 1,30 mètre. Il est préférable d’avoir des tables à hauteur réglable. Vous trouverez de nombreux modèles sur le marché.

Cartes et outils : des outils indispensables pour votre trekking au Maroc

Trekking maroc

Lorsque vous souhaitez faire un trekking au Maroc, il est important de ne pas vous y rendre à l’aveugle, mais de vous assurer de disposer des outils et de l’accompagnement nécessaires pour que votre voyage se déroule dans de bonnes conditions, et en toute sécurité. Parmi les outils les plus importants, nous pouvons citer les cartes de randonnée. Encore appelées cartes topographiques, ces documents sont souvent établis au 1/100 000, mais aussi au 1/50 000. Le grand public n’a pas réellement accès aux cartes à l’échelle 1/50 000, alors il est préférable pour les randonneurs d’opter pour les cartes à l’échelle 1.100 000. Vous pouvez vous en procurer à la Direction de la cartographie à Rabat. Avant de vous y rendre, vous pouvez consulter le site internet de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (l’ANFCC) où vous verrez les cartes disponibles.

Les grandes librairies du pays mettent également à la disposition des passionnés de trekking au Maroc, des cartes et photocopies. Ces documents peuvent aussi être achetés à la place Jemaa el-Fna à Marrakech, ou sur le chemin de la randonnée de la chaîne de l’Atlas. D’autres sites internet comme http://www.aventure-berbere.com/ proposent ces cartes, notamment celui de la Royal Geographical society de Londres, Amazon, etc. On peut y retrouver des cartes du massif du Toubkal, ou du M’Goun. En termes de livres, l’ONMT (Office national marocain du tourisme) propose une brochure éditée chaque année depuis 2005 dédiée au Maroc, au tourisme en montagne et au désert. Cette brochure peut être téléchargée à l’adresse www.scribd.com/doc/3085400/Tourisme-au-maroc-montagne-et-desert. Le livre peut être directement récupéré au sein des bureaux de l’ONMT à Marrakech, dans les grandes villes du royaume et à l’étranger.

Ce livre peut également être délivré dans les bureaux des guides d’Imlil. Certains éditeurs publient des gravures rupestres du Haut Atlas, de l’art pariétal issu du plateau du Yagour, des randonnées pédestres dans le M’Goun, le nord-est de Setti Fatima. Pour le moment ceux qui souhaitent effectuer des trekkings au Maroc, ne peuvent pas encore accéder ces ouvrages, car ils ne sont toujours pas disponibles pour le moment. Il est plus facile de rechercher ce dont on a besoin sur internet ou dans les bureaux au Maroc, les offices du tourisme, le Club alpin français, les librairies à Marrakech et Rabat, ou au refuge d’Oukaïmeden. Maintenant vous savez où trouver de quoi vous guider lors de votre trekking.

Résider dans un hôtel et découvrir l’économie de Marrakech

hotel de luxe a Marrakech
Des millions de touristes viennent chaque année au Maroc. Selon les statistiques, ils sont plus nombreux à préférer la cité ocre aux autres villes du Maroc. D’ailleurs, Marrakech est la première ville touristique du royaume. Louer un hôtel à Marrakech, donne accès à de nombreuses activités et permet aussi de visiter les nombreux monuments de la ville qui existe depuis de nombreux siècles. Marrakech est riche et belle, parce qu’elle a subi de nombreuses influences et fait preuve d’une culture particulière, que l’on ne retrouve pas dans les autres villes du Maroc. En visitant le site : http://lasultanahotels.com/marrakech, vous aurez le plaisir de découvrir au plus près la richesse culturelle du Maroc.

L’économie diversifiée de la ville de Marrakech

L’économie de la ville de Marrakech repose sur de nombreuses activités, mais la première de ces activités est le tourisme. Nous y reviendrons un peu plus loin. Parmi les autres activités qui fleurissent autour des hôtels à Marrakech, nous pouvons citer l’artisanat et le commerce, qui sont admettons-le, des activités liées au tourisme. Depuis quelques années, la ville de Marrakech est reliée à la ville de Casablanca, par l’autoroute A7. Côté Sud, la ville est reliée à celle d’Agadir par une autre autoroute. Le chiffre d’affaires généré par le tourisme doublerait à Marrakech tous les quatre ans. À l’heure actuelle, on compte dans les dédales de la cité ocre, près de 18 souks qui abritent environ 40 000 potiers, maroquiniers, dinandiers et autres artisans qui s’adonnent à des arts hérités de leurs ancêtres. Ces fabricants de sandales, lampes, babouches, bijoux et autres objets authentiques subissent depuis quelques années la concurrence des produits en plastique venus de la Chine ou de l’Inde. On retrouve dans la cité ocre, de nombreuses grandes et moyennes surfaces comme Acima, Asswak, Marjane, Carrefour, etc. On y retrouve aussi 3 centres commerciaux comme le tout récent al Mazar Mall, Marjane Square et Marrakech Plaza. On retrouve des usines, des dépôts de stockage, des showrooms et des usines dans les quartiers Sidi Ghanem et Al Massar. Le principal point d’entrée dans la ville, en venant de l’étranger est l’aéroport international Marrakech-Menara qui est le deuxième plus important du pays, construit selon la norme ISO 9001. La gare de Marrakech est l’une des plus importantes dans le pays. En projet, une ligne de TGV reliant les villes de Marrakech, Casablanca et Agadir.

Pour en revenir au tourisme, on observe une augmentation fulgurante du nombre d’hôtels à Marrakech. La ville accueille plus de deux millions de touristes chaque année et elle est le point de départ de nombreux voyages vers la chaîne de l’Atlas. La ville est tournée vers le tourisme de luxe, qui recense toujours de plus en plus d’adeptes à travers le monde. De nombreuses célébrités disposent déjà de logements secondaires de type Riad dans l’ancienne médina de la cité ocre. On assiste à la naissance d’un nouveau style de tourisme : le tourisme dentaire. Nombreuses sont les personnes qui viennent au Maroc pour se faire soigner les dents, cela s’avère beaucoup moins cher que dans les pays européens.

Quels types de pneus peut-on acheter en Guadeloupe ou ailleurs ?

pneus

De nos jours on retrouve de nombreux types de pneus en Guadeloupe comme ailleurs. Ces pneus sont différents de plusieurs manières. Vous pouvez avoir plus d’informations à ce propos en visitant ce site http://www.vospneus.fr/. Parmi les principaux types de pneus que l’on retrouve, nous pouvons citer les pneus été qui permettent aux conducteurs de rouler aisément tout au long de l’année, peu importe leur zone géographique de résidence, les conditions climatiques et l’utilisation qu’ils font de leur véhicule. Les pneus été vous permettront d’avoir une tenue de roue impeccable quand la température ambiante se situera au-dessus de 7°C. Pourtant, il faut savoir que les pneus été ne vous permettent pas de rouler sur les terrains enneigés. Pour les saisons hivernales, il est recommandé de se servir de pneus hiver. En général il est recommandé d’installer des pneus hiver au début du mois de novembre. Durant cette période, les températures sont souvent au-dessous de 7°C et vos pneus été ne vous protégeront plus autant qu’ils le devraient.

Avec leurs sculptures profondes et faites de lamelles, les pneus hiver vous permettront d’avoir de l’adhérence sur les sols mouillés, enneigés ou verglacés. Précisons tout de même que passer des pneus été aux pneus hiver peut changer un peu vos habitudes de conduite parce que les réactions ne sont pas les mêmes. Les pneus en Guadeloupe ; qu’ils soient été ou hiver n’ont pas la même adhérence sur les routes. Les pneus que vous utilisez doivent être adoptés en fonction de votre zone géographique et des conditions climatiques qui vous entourent.

On retrouve également les pneus pour toutes les saisons. Ces pneus ne sont ni été ni hiver, ce sont des pneus qui assurent le compromis, peu importe la zone géographique, les températures ou votre façon de conduire, ces pneus correspondent à toutes les circonstances. Ces pneus en Guadeloupe sont compatibles avec tous les types de sols, pourtant ils ne seront jamais aussi efficaces qu’un pneu hiver dans la neige ou un pneu été en saison estivale. Avant de vous servir d’un pneu, vérifiez bien qu’il n’est pas très usé afin qu’il reste adapté et performant en toute circonstance. Les pneus RunFlat sont des pneus anti-crevaison, ils sont obligatoires pour un certain type de véhicules qui ne sont pas accompagnés de roues de secours. Le pneu RunFlat doit être choisi avec précautions, car en cas de crevaison la jante sera endommagée et vous serez obligé de vous arrêter. Lorsqu’un pneu RunFlat éclate, vous pouvez rouler sur une distance de 200 km environ, à une vitesse maximale de 80km/h.

Pourquoi acheter un bien immobilier à Marrakech ?

immobilier a Marrakech

Marrakech est une destination qui fait rêver les voyageurs depuis de très nombreuses années, il était normal que les investisseurs commencent également à s’y intéresser pour son soleil mais surtout pour ses prix attractifs sur le secteur de l’immobilier. Pourquoi acheter un bien immobilier à Marrakech ?

Devenir propriétaire à Marrakech !

Se lancer dans un projet immobilier à Marrakech http://lemondeimmo1.webnode.fr/ est une nouvelle aventure pour les investisseurs. Difficile de croire que l’on peut s’offrir un véritable petit palais des mille et une nuits en plein coeur de la médina ou un appartement de très haut standing dans un quartier côté pour le prix d’un studio à Paris.
Au début des années 2000, Marrakech a connu une vague de constructions notamment de grands projets immobiliers à l’attention des investisseurs étrangers dans les meilleurs quartiers avec finitions de qualité, piscine et tout ce qu’il faut pour les séduire. D’autres quartiers ont vu le jour comme des quartiers résidentiels avec villas ou des complexes de villas pour recréer un village, une petite ville fortifiée.
Dans le courant 2005, les prix ont atteint des sommets, une folie immobilière s’est emparée de la ville ocre mais les choses ont vite changé après 2007 et la grande crise économique internationale. Les propriétaires et les promoteurs immobiliers ont dû se résoudre à baisser leurs prix. La baisse des prix enregistrée à Marrakech est en moyenne de 25%. Une bonne occasion de faire des bonnes affaires que vous souhaitiez investir dans une résidence secondaire comme dans une résidence principale pour ceux qui souhaitent s’établir durablement à Marrakech et commencer une nouvelle vie loin de la grisaille de l’Europe.

Comment devenir propriétaire ?

Si vous êtes à la recherche d’un bien immobilier à Marrakech, le mieux est de passer par un des nombreux professionnels du secteur ayant pignon sur rue. Demandez conseils à des investisseurs déjà installés pour connaitre les meilleures adresses de la ville ocre.
Pour pouvoir investir dans un bien, vous devrez dans un premier temps ouvrir un compte convertible dans une banque pour faire transiter votre argent de l’Europe ou du monde en toute sécurité et en toute légalité.
Il y a quelques années, les transactions immobilières étaient souvent opaques avec une partie au « black » mais à l’heure actuelle les autorités nationales ont tout mis en place pour mettre un terme à ces agissements illégaux et pour faire revenir les investisseurs que ce soit les investisseurs nationaux comme internationaux.
Le marché immobilier à Marrakech a encore de beaux jours devant lui et la reprise est sur la bonne voie. A vous de saisir la bonne opportunité pour investir dans le bien de vos rêves !

Allez à la découverte de la trottinette électrique de Xiaomi

trottinette electrique

Le phénomène de la trottinette électrique est devenu totalement mondial. Ce ne sont plus seulement quelques privilégiés qui peuvent profiter de ce moyen de transport faisant partie de la nouvelle tendance de mobilité urbaine. En effet, depuis quelques années la mobilité urbaine est définie par des priorités d’économie et d’écologie. Il est désormais important de diminuer les effets des gaz à effet de serre sur la couche d’ozone et préserver un peu plus notre environnement. Les trottinettes électriques fonctionnent aux moteurs électriques à plomb ou à lithium qui n’émettent pas de gaz à effet de serre et donc ne polluent pas l’environnement. D’ailleurs le gouvernement français encourage les achats de ce type d’équipements en allouant des subventions aux acheteurs de ce type d’équipements. De nombreux constructeurs se sont lancés sur ce marché, même des fabricants de téléphones comme Xiaomi, aussi surprenant que cela soit. Le fabricant de smartphones Xiaomi met sur le marché une trottinette électrique sur le site http://trottinetteelectriquemag.skynetblogs.be/ qui présente des performances assez impressionnantes. Cet engin est actuellement en promotion chez certains revendeurs au prix de 494 euros.

Chez Xiaomi, on ne pense pas qu’aux smartphones : le constructeur chinois semble produire également des trottinettes. Mais elles sont électriques. Mijia, puisque c’est le nom que porte cet engin, est doté de deux phares LED, l’un à l’avant et l’autre à l’arrière et facilite les déplacements en ville. Le caractère électrique de l’appareil permet que le conducteur ne fasse pas beaucoup d’efforts puisque le moteur électrique compense la force des jambes sur une trottinette conventionnelle. Cette trottinette propose une autonomie de 30 kilomètres après une seule recharge. Ce qui devrait convenir à la majorité des utilisateurs. Puisqu’il s’agit essentiellement de faire le trajet entre le boulot et la maison pour la plupart des conducteurs.

Les amoureux de vitesse ne sauront pas déçus puisque cette trottinette atteinte une vitesse de pointe d’environs 25 km/h, comme la grande moyenne des trottinettes électriques. Il est clair que c’est beaucoup plus rapide que la marche à pieds. Les citadins ne seront pas déçus par ce petit bijou qui pourront se servir de cet engin au lieu de prendre le bus ou le métro, finit les files d’attente pour entrer dans le métro. Beaucoup mieux, plus de soucis pour trouver une place de parking où se garer. En considérant la qualité des produits du constructeur Xiaomi et le prix moyen de vente des trottinettes électriques qui est de 700 euros, acheter cette trottinette à 494 euros est une véritable occasion saisir. L’engin est disponible en deux couleurs : le blanc et le noir.

Le fonds Damane Assakane au secours des acquéreurs de biens immobiliers à Marrakech

immobilier au maroc

L’année 2016 semble être une bonne année pour le Fonds Damane Assakane et bien sûr pour tous ceux qui bénéficient de ses prestations. En effet, au premier trimestre 2016 l’activité a fait un bon avec plus de 9% en volume et en bénéficiaires, plus qu’en 2015 où l’activité a connu une baisse. Précisons que 9% correspondent pour cette activité à environ 1 milliard de dirhams. Le Fonds Damane Assakane regroupe les produits, Fogaloge qui est destiné à la classe moyenne et Fogarim qui est destiné à garantir les prêts au logement souscrits par les populations à faibles revenus ou à revenus irréguliers. Ce sont donc 5 361 personnes qui ont pu bénéficier de cette enveloppe de crédit s’élevant à 1 milliard de dirhams, alors qu’à la même période en 2015, 900 millions ont été consacrés à 4 901 bénéficiaires. S’agissant de Fogarim, la tendance était à la hausse pour cette activité qui a regroupé la somme de 633 millions de dirhams à destination de 3 861 bénéficiaires qui ont ainsi pu s’offrir un bien immobilier à Marrakech ou ailleurs sur le territoire marocain sur le site http://salonsinternationauximmobilier.blogspot.com/, ce qui correspond à une hausse d’environ 11% en comparaison à la même période en 2015.

Les statistiques du Fonds Damane Assakane

En ce qui concerne l’activité de Fogaloge au premier trimestre 2016, l’activité a également connu une hausse avec un montant global de 376 millions de dirhams. Ceci correspond à une progression d’environ 5% en comparaison au premier trimestre de l’année 2015. Au total ce sont 1 500 foyers qui ont pu acquérir des biens immobiliers à Marrakech, soit 4% en volume et en bénéficiaires, en plus qu’à la même période en 2015. Il est important de préciser que l’année 2015 a été une année record pour le Fonds Damane Assakane qui a affiché des chiffres record, juste après ses performances observées en 2014, depuis le début de ses activités en 2004. Au total l’année 2015 a vu 20 026 foyers profiter des prestations du fonds, alors que ce chiffre était de 22 743 en 2014, pour un total de 3, 79 milliards de dirhams en 2015 et 2,35 milliards de dirhams en 2014.

Si on considère les performances du Fonds Damane Assakane par produit, on se rend compte que Fogarim a enregistré une baisse d’environ 16% en 2015 en comparaison à l’année 2014, en se chiffrant à 2,33 milliards de dirhams. Toujours pour l’année 2015, le nombre de bénéficiaires de Fogarim est passé à 14 350 ménages, 15% en moins qu’en 2014. Par contre Fogaloge a permis à 5 676 foyers de financer un bien immobilier à Marrakech ou ailleurs, maintenant ainsi le même niveau d’activité qu’en 2014, se chiffrant à environ 1,46 milliard de dirhams. Ces chiffres montrent que si le Fonds Damane Assakane continue sur la même lancée pour le reste de l’année 2016, il risque de battre un nouveau record et de satisfaire encore plus de bénéficiaires. Autant d’éléments qui prouvent que l’activité immobilière au Maroc tend à se développer afin que plus de ménages et de personnes puissent bénéficier d’un logement sur le territoire marocain.

Le mono roue remplacera-t-il la trottinette électrique ?

trotinette electrique adulte

La trottinette électrique est un engin qui est dorénavant assez bien introduit dans le mode de fonctionnement de beaucoup de personnes résidant dans les grandes villes. C’est un engin qui fait partie de la nouvelle mobilité urbaine. Une mobilité plus pratique, plus économique et même plus fun pour l’utilisateur, mais aussi plus propre pour l’environnement de nos villes. Depuis quelques mois pourtant un nouvel engin se fait connaitre dans les grandes villes du monde. Il s’agit du mono roue, qui pour le moment est un engin fabriqué essentiellement en Chine. Nous parlons bien d’une roue unique qui fonctionne à l’assistance électrique fournie par le moteur dont elle est dotée. Cet engin peut être rechargé sur une prise électrique conventionnelle et vous accompagner dans vos déplacements divers. Il peut s’intégrer dans votre circuit de déplacement. C’est-à-dire que si vous prenez généralement le bus pour aller au travail, désormais vous prendrez votre roue pour arriver à l’arrêt de bus, vous monterez dans le bus avec votre mono roue et vous remonterez sur lui pour vous rendre à votre lieu de travail, partant de l’arrêt de bus.

Les monos roues ne pèsent pas très lourds en général, en moyenne entre 9 et 14 kg comme les trottinettes électriques sur https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/, ce qui vous permet de les emporter partout avec vous. Toutefois on retrouve des modèles assez lourds, car dotés de roues de 18 pouces. Ces modèles plus performants peuvent parcourir l’ensemble de la distance sans avoir besoin d’un autre moyen de locomotion, par conséquent ils pèsent lourd et ne peuvent donc pas être portés en général. Les monos roues fonctionnent essentiellement avec des batteries au lithium, ce qui leur confère une forte autonomie. Le gyroscope qui les compose assure la stabilité à l’avant et à l’arrière. Sur le côté, la stabilité est assurée par l’utilisateur lui-même, alors il doit être capable de rester en équilibre à une vitesse moyenne de 15 km, car c’est la vitesse à laquelle ces engins roulent.

La législation étant encore muette sur les conditions d’utilisation de ces engins, il est possible pour le moment de s’en servir sur les trottoirs, mais aussi sur les autres routes. Contrairement aux trottinettes électriques qui ne sont autorisées que sur les trottoirs. Il est pourtant recommandé de s’en servir uniquement sur les trottoirs, pour des raisons évidentes de sécurité. Faites donc très attention sur le trottoir à ne pas heurter les autres piétons. Avec le mono roue, vous prendre autant d’espace sur les voies de circulation que les autres piétons, mais vous circulerez trois fois plus rapidement, vous assurerez donc votre déplacement de manière ludique, économique, écologique et surtout rapide.

Dans quels quartiers acquérir son bien immobilier à Koh Samui ?

Immobilier Koh Samui Koh Phangan

La péninsule thaïlandaise est réputée pour ses belles plages, son environnement agréable, son climat tropical, sa population accueillante et sa culture diversifiée. Les nombreuses caractéristiques de cette partie du monde ne peuvent pas être toutes citées ici. Quoi qu’il en soit, de plus en plus d’étrangers se tournent vers cette région pour les vacances ou pour s’y installer définitivement ou encore une bonne partie de l’année. L’île de Koh Samui ne déroge pas aux principes et offre à ses visiteurs de grandes plages de sable fin, des activités intéressantes, des petites baies où on ne retrouve pas beaucoup de monde et la sérénité de l’environnement. La Thaïlande est riche, mais quand on souhaite investir dans le secteur immobilier de Koh Samui sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/, il est important de connaitre les quartiers de l’île afin de déterminer lesquels vous conviendront le mieux, afin d’orienter vos recherches de biens, en collaboration avec votre agence immobilière.

L’une des zones les plus appréciées est la côte Est qui abrite les grandes plages et de nombreux centres d’activités. Chaweng et Lamai sont les 2 plages les plus sollicitées par les touristes, ce sont les plus belles de Koh Samui et il est certain qu’un bien immobilier à Koh Samui dans l’un des deux secteurs serait un atout majeur. On y retrouve de nombreuses infrastructures comme des hôtels, des restaurants, des marchées, des bars, des événements culturels, des boîtes de nuit, des distributeurs, des agences de voyages, des hôpitaux, etc. Ces deux zones ne manquent de rien, s’agissant de la qualité de la plage, Chaweng et Lamai se valent. Ces quartiers vous donnent accès aux différentes activités du quotidien sur l’île. Il faut donc vous tourner vers ces zones si vous recherchez du dynamisme, l’afflux touristique, surtout Chaweng. Par contre Lamai est un peu plus calme.

Entre les zones de Chaweng et Lamai on retrouve Coral Cove qui regroupe quelques plages de petite taille, assez sympathiques pour passer de bonnes vacances au calme. Il s’agit d’une zone plutôt calme et à proximité de Chaweng et Lamai. Occuper un bien immobilier à Koh Samui, dans le quartier de Coral Cove, vous permettra de profiter du calme, mais aussi d’avoir des activités dynamiques à quelques pas. Au nord de l’île, on trouve les plages de Bophut, Ban Rak et Mae Nam qui sont moins peuplées et plus calmes que les plages que l’on retrouve à l’est. En allant même vers la zone de Bang Por, on trouve de moins en moins de population. Mae Nam, Ban Rak et Bophut offrent des infrastructures plus intéressantes et des hôtels. On y retrouve également des restaurants qui sont parfois ouverts jusqu’à 22h ou plus. Contrairement à Chaweng et Lamai, ces plages ne sont pas très animées la nuit.

Quels principes techniques pour la loi AFNOR concernant la trottinette et autres engins électriques ?

trottinette electrique

La nouvelle loi AFNOR en cours de mise en place est élaborée sur la demande du fabricant de trottinette électrique et autres équipements, Décathlon, faisant ainsi de la France le premier pays dans l’Union Européenne a élaboré un document normatif pour les différents aspects techniques et sécuritaires qui concernent la fabrication de la trottinetteelectrique et d’autres engins du même type. En termes de technique les exigences portent essentiellement sur les aspects mécaniques et électriques. Par exemple, en ce qui concerne la mécanique, la solidité de la plaque de soutien pour trottinettes fait l’objet de certaines conditions de vérifications qui seront ensuite vérifiées par différents procédés de contrôle. Des exigences seront également mises sur pied pour le freinage, les méthodes de détection des différentes fissures et autres facteurs en rapport avec la solidité du produit.

Sur le plan électrique, la normalisation portera précisément sur le système de câblage, mais aussi la fiabilité par exemple le fait que l’engin ne soit pas l’objet d’une panne et n’entraîne pas de chute inopinée. Il sera possible de s’assurer de l’état de fonctionnement, prévenir les risques de fissures, s’assurer que la batterie ne bouge pas, etc. Les conducteurs de trottinettes électriques pourront donc bénéficier d’une sécurité supplémentaire. Les domaines comme le poids ou la puissance ne seront pas touchés par la norme, puisque celle-ci n’a pas pour mission de restreindre le design des engins. Les fabricants sont seuls responsables et garants du poids de leur produit, tant que les engins ne dépassent pas la vitesse maximale de 25 km/h.

La norme AFNOR ne concerne pas non plus les engins dont le voltage est supérieur à 50 volts en courant alternatif ou supérieure à 75 volts en courant direct. Vu que la norme n’est pas rétroactive, elle ne concerne pas la trottinette électrique et les autres engins qui ont été mis en circulation avant que la norme ne soit officielle. Par contre les engins commercialisés après la norme sont concernés, et dès qu’ils subiront un accident, le fabricant en supportera toute la responsabilité si le véhicule s’avère ne pas correspondre à la norme. Les aspects d’éclairage pourraient également être remis en question par la norme, ceux-ci pourraient devenir des rétroréflecteurs et non actifs. Quoi qu’il en soit ce sont des éléments qui sont déjà obligatoires. Tout en considérant la norme, il faut déterminer si certains de ses aspects n’affecteront pas négativement le prix de vente des produits.